RONDE ET FIÈRE DE L’ÊTRE !!!

 RONDE ET FIÈRE DE L’ÊTRE !!!

Elles sont de plus en plus nombreuses ces femmes qui assument avec brio leurs rondeurs et qui ont décidés de révéler cela aux yeux du monde. Être bien dans sa tête n’est-il pas plus important que d’avoir quelques kilos de moins en étant frustrée, mal dans sa peau ?

Enfin une bonne nouvelle comme dirait quelqu’un dans ce monde de brute, la dictature de la maigreur est en voie de disparition et ceci parce que, des pionnières rondes n’hésitent plus désormais a transformer leurs kilos en plus en de véritables armes de séduction, dans cette société ou l’on ne tolère pas les gros. Les femmes rondes qui s’assument sont de plus en plus nombreuses à ne plus vouloir passer inaperçues et à séduire davantage : elles s’habillent de plus en plus sexy, mettent des décolletés, des jupes plus courtes et s’affichent dans des couleurs plus voyantes et plus tendances. La mode s’empare petit à petit des «rondes».


USA le modèle!

Une révolution qui semble venir en partie des Etats-Unis, où en septembre 2009 le «Glamour» américain publiait en couverture la photo de Lizzie Miller, un mannequin de 80 kilos. Si c’est un phénomène qui à pignon sur rue en occident. En Afrique par contre être ronde est de culture, car alors signe d’aisance, d’opulence, de plus il est un constat : les femmes rondes sont généreuses. Comme on le dit : « les rondeurs représentent l’AFRIQUE ».

Mais que se passe t-il donc que les femmes africaines aient désormais du mal à s’accepter ? La réponse à cette question est sans aucun doute le phénomène de la mondialisation, à travers les medias en général et la télévision en particulier. L’on remarque par exemple aussi bien dans les clips que dans les films que les personnes mises en exergue sont toujours celles la qui sont minces voir maigres ; c’est ce pseudo idéal humain que nous africains envions très souvent en oubliant que ces personnes passent par des castings.

C’est le cas aux Etats Unis, où près 1/3 de la population adulte est obèse. Evidemment on ne va pas prôner l’obésité, mais se gâcher la vie pour quelques kilos en trop est stupide. Alors que vivre heureuse et être bien dans sa peau est le secret de l’équilibre ! Peut-être même, ça éviterait de prendre du poids.


« Ronde et fière de l’être » tel est désormais le slogan.

Au Cameroun nombreuses sont ses femmes rondes qui sont aujourd’hui considéré comme des icônes de la beauté et de l’élégance car elles ont su s’affirmer de part leur talent et leurs intelligences. La plupart acceptent plus facilement leurs états de « ronde ». C’est le cas de «Grace» étudiante en Science Économiques à l’université de Soa qui dit se faire appeler par ses amies « Soflane Kengne ». « C’est ma star…pour moi il y’a pas deux comme elle au Cameroun »
Ainsi donc, a l’instar de SoflaneKengne, célèbre animatrice Télé et Radio camerounaise, d’autres femmes de media tels que Beyala Kiki Solange, Tatiana Amougou, des comédiennes tels que Anas (les déballeurs), Rose Happi Alias Zakougla (coups de Balai) la femme ronde qui s’assume est de plus en plus acceptée et considérée comme un idéal féminin.


De belles initiatives abandonnées.

Des initiatives telles que « Miss Mama Kilo » de Nadia Ewandé et « Miss Nana Benz » concouraient toutes aussi de manière efficiente à redorer le blason de la femme ronde et belle en Afrique en général et au Cameroun en particulier.Il est toutefois important de signaler que ces initiatives portaient en elles le gène de leur propre destruction d’où les échecs rencontrés au fil du temps. C’est le cas de Miss Mama kilo qui a très vite fait de perdre le poids quelques mois après son sacre, on est donc tenté de se demander sous quels critères moraux elle avait été élue si par la suite elle n’a pas pu s’assumer ? Être ronde et belle certes, mais s’assumer c’est encore mieux. Toutefois de la même manière que l’on a besoin de prendre soin de son corps quand on est une personne mince, c’est ainsi qu’il est tout aussi recommandé aux personnes en surpoids de faire du sport, de surveiller leurs alimentations afin d’éviter au maximum les accidents cardiaux vasculaires.


Génération Internet


Sur la toile aujourd’hui l’on remarque un foisonnement de bloggeuses spécialisées sur la mode High size, ainsi que des sites ayant pour but de promouvoir la beauté des femmes rondes, mais aussi la prise de conscience de leurs valeurs intrinsèque qui n’a rien a voir avec le nombre de kilogrammes. Il existe tant de raisons qui justifient la prise de poids chez certaines personnes qui ne sont pas toujours du fait de l’alimentation. Ce qui justifierait l’échec et le mal que peux poser les régimes. Dès lors, le poids ne serait-il pas qu’une question de chiffre ? Quand on sait qu’être mince n’est pas un gage de bonne santé, il conviendrait donc de signaler que, le plus important reste l’acceptation de soi car être bien dans sa peau et se sentir en accord avec soi même demeure plus important que tenter de faire des régimes à répétition sans jamais réussir à s’épanouir.

Nous en tout cas nous sommes Rondes, Belles et on s’assume !!!
« Nous N’avons pas de problème avec notre poids, ce sont les autres qui en souffrent le plus »

Belsim


https://www.facebook.com/RondeBelleAfricaineEtJAssume?ref=hl

Digiqole ad